Archives pour la catégorie NEWS

Communiqué de clôture

GERARDMER MOTORDAYS 2016 : PARI RÉUSSI !

15 000 VISITEURS
8 CONCERTS SUR LA GRANDE SCENE
6 CONCERTS AU CENTRE VILLE
PLUS DE 60 EXPOSANTS INTERNATIONAUX
39 MOTOS D’EXCEPTION AU BIKE SHOW 

Une fréquentation au-delà de toute espérance : Malgré des prévisions météo pessimistes (mais heureusement erronées), et malgré la « pénurie » d’essence annoncée par la presse, pour sa seconde édition, le festival des Gérardmer Motordays a accueilli 15 000 visiteurs, soit plus du double de la première édition. Au pied des pistes de ski de Gérardmer, la pénurie d’essence était bien moins à craindre que la pénurie de bière… Un succès qui a largement dépassé nos espérances, à tel point que, la mort dans l’âme, nous avons dû prendre la difficile décision d’arrêter la vente des billets le samedi en fin d’après-midi et de refuser du monde pour des raisons de sécurité. Nous en tirerons les leçons pour la prochaine édition, en 2018, en agrandissant encore davantage le site et en assurant, avec les autorités, une meilleure logistique tant pour la circulation intérieure qu’extérieure. Mais c’est avant tout le signe d’un engouement extraordinaire et inattendu, plaçant notre festival parmi les plus grands rassemblements bikers français, une récompense de taille pour les 180 bénévoles qui se sont dévoués pour accueillir des visiteurs venus de France, de Belgique, d’Allemagne, du Luxembourg et de bien plus loin encore !

Une ambiance de folie pendant trois jours : Après une belle cérémonie d’ouverture en présence de madame Eliane Ferry, conseillère départementale des Vosges, de Xavier Crépet et Stéphane Sahakian de Harley-Davidson France, de toute l’équipe d’AEM Gérardmer, et de notre parrain Renaud, les festivités ont pu commencer. Sous un soleil inespéré, les Gérardmer Motordays 2016 se sont déroulés dans une ambiance à la fois festive et fraternelle, bien éloignée des éternels clichés sur le milieu biker. Aucun accident à déplorer, aucune bagarre, mais des milliers de festivaliers enchantés et souriants qui ont pu vibrer au son des bicylindres en V et des concerts endiablés. Chaque soir, la foule, rassemblée sous l’immense chapiteau et devant les deux écrans géants, a pu profiter des prestations extraordinaires de Manu Lanvin, Johnny Gallagher, Nono et tous les autres… Chaque jour, les cascadeurs de HD Stunt et les danseuses de Juliette Dragon ont eux aussi assuré le spectacle dans une ambiance enflammée !

Un écho médiatique sans précédent : Le succès inattendu d’un si jeune festival a occasionné une exceptionnelle couverture médiatique tant au niveau régional que national. Reportages sur TF1, France 3, Vosges TV, RTL, France Bleu, France Info, dans le Figaro, plusieurs unes de Vosges Matin et bien d’autres… La presse, dithyrambique, a elle aussi a été au rendez-vous des Gérardmer Motordays !

Un parrain d’enfer : Le chanteur Renaud, parrain officiel du festival, est resté pendant les trois jours, du matin jusqu’au soir, sur le site des Gérardmer Motordays, se prêtant au jeu avec plaisir en effectuant de longues et épuisantes séances de dédicaces, en participant à la cérémonie d’inauguration, à la grande balade du samedi sur une Harley-Davidson Road King, au jury du bike show et à la remise des prix ainsi qu’à la démonstration de préparation de chopper orchestrée par le School Bar Atelier. Tous les membres de l’organisation et les bénévoles le remercient pour son incroyable gentillesse et sa patience, pourtant mise à rude épreuve pendant trois jours de folie !

Un bike show au niveau relevé : Avec 39 motos inscrites au Pearl City Bike Show, la compétition s’est avérée particulièrement qualitative cette année. Après avoir validé leur inscription en effectuant un run jusqu’au centre ville, les motos ont été soumises à l’examen minutieux des jurés. Après délibération, le jury, présidé par Renaud, a remis le 1er prix de la catégorie professionnels à Fred Duban de Dub Performance pour la moto de Stéphane Voelckel, une sublime création sur base Harley, et le 1er prix de la catégorie amateurs à Francis Grosjean pour son bobber sur base Triumph T120.

L’heureux gagnant de la tombola : Devant la grande scène du chapiteau, le millier de participants à la tombola a attendu avec impatience le résultat du tirage effectué sous le contrôle de maître Pierre-Yves Picot, huissier de justice à Saint-Dié des Vosges. Les nombreux prix, offerts par Fender, par le Grand Hôtel de Gérardmer, la station de ski de la Mauselaine, Le Grand Haut Location de Skis et la Fédération des Bikers de France, ont été remis par un invité surprise de dernière minute, Jean-Luc Lahaye. Monsieur Tisserant – l’heureux gagnant du premier prix – s’est vu remettre des mains du chanteur la somptueuse guitare Stratocaster dédicacée par Renaud et illustrée par Margerin.

Toute l’équipe de AEM Gérardmer, association organisatrice du festival, Harley-Davidson France et Fury Agency tienent à remercier les 15 000 visiteurs, les 180 bénévoles, les gérômois, les artisans, commerçants, restaurateurs et hôteliers de Gérardmer, ainsi que ses nombreux partenaires pour leur soutien, leur confiance et leur enthousiasme.

RENDEZ-VOUS LES 25-26-27 MAI 2018 POUR LA TROISIÈME ÉDITION !

 

Little Bob contraint d’annuler, Nono à la rescousse !

NONO&SONSAprès une fort mauvaise chute survenue hier soir, l’artiste Little Bob s’est cassé le bras et le poignet et se voit, la mort dans l’âme, contraint d’annuler tous ses concerts des prochaines semaines. Toute l’organisation adresse ses vœux de prompt rétablissement à notre bluesman national, qui se faisait une joie de venir à Gérardmer pour fêter ses quarante ans de scène en tête d’affiche des concerts du vendredi.
Mais cette triste nouvelle est fort heureusement compensée par une bien belle surprise qui montre, une fois encore, la magie du monde du rock n’roll, puisque le légendaire Nono (Norbert Krief, ex-guitariste de Trust) a accepté de venir assurer le show avec son groupe Nono & Sons !
Est-il bien nécessaire de présenter encore Norbert « Nono » KRIEF ? Le plus grand guitar-hero français, musicien de légende, co-fondateur du groupe Trust en 1977 – qui a rencontré un succès sans précédent avec la chanson Antisocial, Nono a également été le guitariste de Johnny HALLYDAY de 1986 à 1994, notamment lors des concerts historiques du Parc des Princes.
En 2011, l’artiste sort son premier album solo, sous le nom de : « Norbert Nono KRIEF ».
Aujourd’hui, Nono a monté un nouveau groupe, Nono & Sons, avec son fils David « Sparte » Krief, et c’est donc cette formation qui nous fait l’honneur d’assurer la tête d’affiche du vendredi soir aux Gérardmer Motordays.

L’essence coule à Gérardmer !

Pour ceux qui seraient inquiets, il n’y a pas de problème d’essence à Gérardmer et dans ses environs, la région ayant la chance de profiter du ravitaillement des trois pays frontaliers ! Bref, nous avons de l’essence, et en plus, nous avons même du soleil maintenant ! 🙂
Pour ceux qui viennent de plus loin, vous êtes nombreux à trouver des solutions pour venir, avec un peu d’astuce et en suivant les infos sur les sites spécialisés, tout se passe bien ! On a même des bretons qui viennent, c’est dire !

Cela va être une belle fête, la montagne vous attend !

Un animateur de renom !

IMG_5057L’édition 2016 des Gérardmer Motordays sera animée par une figure de la culture biker, le charismatique Phiphi, de chez Napalm Bike (un incontournable atelier de préparation de Nice depuis dix-sept ans) ! Depuis vingt ans, Phiphi anime le Run Coluche, alors vous pouvez compter sur lui pour mettre une ambiance du tonnerre sur les Motordays ! Préparez-vous pour des jeux bikers endiablés sur l’espace jeu !

Lebrun et Laudrain aux Motordays

Lebrun LaudrainAndré Lebrun et Thierry Laudrain, respectivement scénariste et dessinateur de la série de BD Mieux vaut tard, seront présents aux Gérardmer Motordays et participeront aux séances de dédicaces aux côtés de Frank Margerin, Thimothée Montaigne, Renaud et Henri Lœvenbruck (cf. programme).
La série Mieux vaut tard retrace les aventures comiques d’une poignée de potes motards que rien, vu la différence de leurs montures, ne prédisposait à devenir d’indissociables frères d’armes du bitume ! Alors que deux tomes sont déjà parus, il se murmure que le troisième sera peut-être disponible en avant-première pour les visiteurs des Motordays !

Le School Bar Atelier, préparation en live

SBA

À l’occasion des Gérardmer Motordays 2016, Jean-Claude Passetemps et son équipe du School Bar Atelier de Mécrin construiront en direct, sous vos yeux, un chopper démentiel ! Préparateur de renom, ayant remporté de nombreux bike show en Europe et organisateur du célèbre Swap Meet de Mécrin, Jean-Claude vous livrera ses petits secrets et travaillera pendant les trois jours sur une bécane incroyable pour la terminer le dimanche devant vous ! Retrouvez le School Bar Atelier sur Facebook.

Renaud parrain des Motordays !

RenaudC’est avec une immense joie et une non moins immense fierté que nous vous révélons le nom du parrain officiel des Gérardmer Motordays 2016 : l’ami Renaud Séchan en personne ! Alors que son nouveau single Toujours debout caracole au sommet des ventes de disques, passionné de belles bécanes depuis toujours, le chanteur au grand cœur, qui a maintes fois traversé la France au guidon d’une Harley-Davidson, nous fait donc l’immense cadeau de son parrainage, au moment où le pays tout entier attend la sortie de son nouvel album prévue à la mi-avril. Comme vous, Renaud assistera à cette belle fête au cœur des Vosges il sera présent du vendredi midi au samedi après-midi et participera au jury du bike show ! Merci, frangin !
Vous pourrez également le retrouver au stand des dédicaces où plusieurs de ses livres seront disponibles, notamment son nouveau recueil Chroniques oubliées, à paraître aux éditions Hélium (cf. horaires sur le programme officiel).

Margerin et Montaigne aux Motordays !

Frank Margerin et Thimothée Montaigne, les deux dessinateurs français les plus accros aux belles bécanes, seront présents aux Gérardmer Motordays pour plusieurs séances de dédicaces ! L’occasion de rencontrer ces fondus de Harley et de repartir avec un dessin personnalisé sur vos BD !

margerinFrank Margerin, qui s’est fait connaître pour ses dessins inimitables à la fin des années 1970 au sein du magazine Métal Hurlant, mais aussi au travers de nombreuses illustrations pour des pochettes d’album, a rencontré le succès populaire avec son personnage-fétiche, Lucien, la banane la plus célèbre de la bédé, rockeur rigolard emblématique des années 80. Couronné par le Grand Prix de la ville d’Angoulême en 1992, son succès ne s’est plus démenti depuis lors, et les fans de bécanes peuvent à présent retrouver son trait dans la série Je veux une Harley, écrite par son compère et néanmoins biker Marc Cuadrado, et dont le quatrième tome vient de sortir.

THIM2Thimothée Montaigne, né en 1982 à Roubaix, est certainement le plus biker de tous les dessinateurs français actuels (le magazine Wild lui a d’ailleurs consacré en novembre dernier un long article, où l’on peut découvrir le chopper que ce surdoué a préparé avec ses amis du Confidential Garage…). Très jeune, il est repéré par les éditions Soleil où il débute Le Cinquième Evangile avec Jean-Luc Istin (3 tomes parus). Puis il assiste Mathieu Lauffray à la préparation des couleurs de Long John Silver. Cette rencontre sera déterminante sur sa vision de la bande dessinée. Depuis, il a également dessiné Malicorne et a rejoint l’aventure du Troisième Testament aux côtés d’Alex Alice, en réalisant le dessin de son préquel Julius. Grand pote de notre regretté Coyote, Thim travaillait avec lui quand il nous a prématurément quittés, et a signé plusieurs dessins qui seront présents dans l’ouvrage consacré à Coyote par l’équipe de Free Freaks.